Vente d’œuvres d’art et objets de collection

Les œuvres d’art et les objets de collection sont avant tout le reflet d’une personnalité, d’un goût, d’une âme et sont surtout propres à chacun.

Que l’on aime accumuler les vinyles en éditions limitées ou passer du temps dans les galeries à la recherche de son futur tableau, c’est généralement toujours l’émotion qui déclenche l’acte d’achat.

A cela s’ajoute le plaisir de la quête, la volonté de retracer une histoire ou de raviver des souvenirs.

Bref, il existe des dizaines de raisons différentes de vouloir acquérir une œuvre d’art ou un objet de collection et parfois, cet acte peut sembler irraisonné tant par la grandeur de l’œuvre que le prix que certains sont prêts à y mettre.

Pourquoi acheter une œuvre d’art ?

Acheter une œuvre d’art peut avoir deux raisons principales. Il peut s’agir d’un achat pour le plaisir ou en vue de se constituer un capital.

Cependant, il convient d’analyser cet acte un peu plus en profondeur. Acheter un objet d’art est souvent un moyen d’affirmer sa personnalité, de laisser parler ses goûts.

C’est également une excellente façon de décorer son intérieur de manière unique. Une œuvre d’art est authentique, souvent produite en un seul exemplaire, impossible donc de retrouver la même chez son voisin.

Pour les plus philanthropes, c’est aussi une manière de faire vivre des artistes, leur permettre de se lancer et de pouvoir vivre de leur passion.

Lorsque l’on achète une œuvre d’art, bien souvent, on a envie d’en savoir plus sur cette dernière. Non seulement sur son histoire mais également sur les techniques utilisées pour la réaliser, le mouvement dont elle fait partie etc. C’est un excellent moyen de se cultiver, de s’ouvrir au monde. D’ailleurs l’acquisition d’une œuvre, et plus particulièrement de la première est bien souvent le fruit du hasard, d’une rencontre avec un artiste, un galeriste ou lors d’une exposition qui vous aura particulièrement touchée.

Modigliani, Rodin, Dali, pour ne citer qu’eux, sont des maîtres de leur époque mais aujourd’hui, il existe toute sorte d’art, ce qui en fait un domaine éclectique et ouvert à tous. Prenez l’exemple du Street Art, si ce dernier peut être considéré comme vulgaire par certains, d’autres sont prêts à mettre beaucoup d’argent dans une de ces œuvres. Ce fut par exemple le cas dernièrement avec La petite Fille au Ballon de Banksy.

Objets de collection de valeur

Tout comme c’est le cas pour une œuvre d’art, acheter des objets de collection de valeur se fait souvent pour le plaisir mais néanmoins plus rarement dans le but d’en tirer un profit.

Si n’importe quel objet peut à priori être «collectionnable», tous n’ont pas de valeur autre que sentimentale.

Bien souvent il s’agit d’un passe-temps, débuté de manière anodine, sur le base d’un cadeau par exemple, qui résonnerait comme quelque chose de particulier. Pour peu que le cadeau émane d’une personne qui vous est chère alors le désir d’acquérir d’autres objets du même acabit se fait presque naturellement.

Il peut également s’agir d’un rituel qui se serait mis en place à cause d’une affection particulière (imaginez par exemple une personne qui adore les tortues, lui offrir un objet représentant l’animal devient presque inévitable). Ou encore en lien avec la profession : un œnologue qui se voit offrir régulièrement des bouteilles de vin pourra facilement commencer une collection de bouchons en liège.

Les plus psychologues d’entre vous y verront un manque à combler, un besoin de se rassurer.

Mais quelle que soit la raison, pour qu’un objet soit considéré comme ayant de la valeur il faut qu’il respecte certaines règles.

Tout d’abord, il doit être rare ou disponible qu’en édition limitée, à la différence d’objets fabriqués en série qui eux non aucune valeur particulière. L’apposition d’une signature, d’un poinçon ou d’une estampille conférera également de la valeur à l’objet, tout comme la qualité des matériaux utilisés.

Soyez attentifs à l’état de l’objet mais également à son époque. Malgré ce que l’on peut croire un objet archéologique n’a pas obligatoirement une grande valeur de par son ancienneté.

Enfin, le temps passé à la réalisation peut aussi augmenter la valeur d’un objet. Pour une pièce d’orfèvrerie par exemple, plus le travail du joaillier est minutieux et précis, plus l’objet sera enclin à prendre de la valeur.

Qu’il s’agisse d’une œuvre d’art ou d’un objet de collection de valeur, aujourd’hui une volonté tend à devenir unanime : celle de les rendre accessibles en ligne.

En effet, le marché des œuvres d’art est trop souvent considéré comme étant réservé aux gens ultra-cultivés, vivant dans un monde à part.

Pour pallier à cela et notamment encourager la jeune génération à s’y intéresser, les nouvelles technologies sont sollicitées. Il est désormais possible d’acheter des œuvres d’art ou d’enchérir en ligne. Les réseaux sociaux sont également mis à contribution dans le but de partager des tableaux, sculptures ou tout autre objet de collection au plus grand nombre.

Alors vous aussi, laissez-vous tenter par l'achat d'une oeuvre d'art en ligne.